La banque d'un monde qui change
4 min

Acheter, construire ou rénover ?

Vous hésitez entre l’achat, la construction ou la rénovation d’un bien immobilier ? Tout dépend de vos envies, de la manière dont vous envisagez la vie, et de votre évolution au fil des années.

Achetez, construisez, rénovez, innovez et sollicitez des subventions.

Acheter Les atouts et inconvénients

Les plus

Vous savez ce que vous achetez et vous pourrez emménager relativement rapidement (le délai entre la signature du compromis et la signature de l’acte chez le notaire est de maximum 4 mois). Vous payez, avec vos fonds propres, des droits d’enregistrement sur le montant de l’achat (dont le pourcentage dépend de la Région où vous habitez). Ces droits sont moins élevés que la TVA appliquée à une construction neuve.

Les moins

La plupart du temps, vous devrez faire quelques concessions : il est rare qu’une habitation existante réponde à toutes vos exigences et à vos rêves les plus fous. Des vices cachés ou mauvaises surprises peuvent entraîner des frais supplémentaires. Si vous achetez une maison ancienne, vous serez plus rapidement confrontés à des travaux d’entretien et de rénovation.

Construire Les avantages et désavantages

Les plus

Avec votre architecte ou promoteur immobilier, vous concevez un bien qui répond au maximum à vos souhaits. Tout sera neuf, donc pas de travaux à prévoir avant plusieurs années. L’isolation neuve garantit une performance énergétique nettement supérieure à celle des anciennes constructions. Chaque mois, vous économiserez une belle somme sur votre facture d'énergie.

Je vais enfin devenir propriétaire ! Tout a été bien calculé. Mon budget me le permet.

Les moins

L’investissement est généralement plus important puisque vous devez payer le terrain à bâtir et les travaux. Vous payez également, avec vos fonds propres, 21 % de TVA sur les travaux de construction. Cette TVA est plus coûteuse que les droits d’enregistrement sur un bien existant. Le délai d’un chantier est variable. En général, entre 9 et 12 mois, durée pendant laquelle vous devez continuer à payer pour votre logement actuel. La solution : demander à la banque une « franchise en capital », qui permet de ne payer que les intérêts de votre prêt pendant la durée de la construction (maximum 3 ans). Ce n’est qu’après cette période que vous commencerez à rembourser le capital emprunté.

Budgétiser Quels frais calculer dans votre budget ?

La TVA et les droits d'enregistrement

Une TVA de 21 % est applicable aux nouvelles constructions (considérées comme telles jusqu'au 31 décembre de la deuxième année suivant celle de leur première occupation). Elle ne s’applique pas à l'achat d'un terrain pour lequel des droits d'enregistrement sont à payer (à l’exception de l’achat d'un terrain à bâtir et d'une habitation en cours de construction, soumis tous deux à la TVA). La TVA sur le coût de la rénovation d'une habitation ? 6 % si elle a plus de dix ans, qu’elle est principalement destinée à des fins privées, et que vous financez ces travaux en fonds propres. L’achat d’un bien, quant à lui, est soumis aux droits d'enregistrement tant pour l'habitation que pour le terrain.

Les frais généraux ou « frais de notaire »

Lors de l’achat d’un bien immobilier, comptez environ 15% du prix total du bien et jusqu’à 25% en cas de vente publique. Appelés « frais de notaire », ils comprennent également les frais d’enregistrement et d’inscription. En Wallonie et à Bruxelles, ils représentent 12,5% du prix d'achat de votre premier bien, contre 6% en Flandre. En Région bruxelloise, sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d'une exonération partielle (ou « abattement ») des droits d'enregistrement.

Les frais bancaires

Les frais de dossier nécessaires à la souscription d'un crédit tournent autour des 500€, en fonction de la banque que vous choisissez. À titre exceptionnel, votre banque procédera à une estimation de votre bien, ce qui vous sera facturé entre 225€ et 675€ selon la taille de l'habitation.

Transformer, adapter, moderniser Entreprendre des travaux


Il suffit parfois d'une nouvelle salle de bains, d'une cuisine mieux organisée ou d'un coup de pinceau pour rafraîchir et moderniser une demeure ancienne. Vous pouvez souscrire différents emprunts en fonction des travaux que vous souhaitez réaliser. Le tableau ci-dessous reprend les caractéristiques des types de prêts existants. Avez-vous besoin d'un permis de bâtir (ou « permis d'urbanisme ») pour rénover une habitation ? Il est obligatoire pour la plupart des travaux de construction, de transformation ou de rénovation (surtout lorsqu'il s'agit de travaux extérieurs), mais aussi pour les travaux structurels effectués dans votre intérieur. Il n’est par contre pas nécessaire lorsqu'il s'agit de travaux mineurs (isolation, électricité, plomberie, construction légère, comme un abri de jardin, un pool house ou une serre). Rendez-vous auprès du service d'urbanisme de votre commune pour en savoir plus.

 Prêt hypothécaire Prêt à tempérament
Durée Minimum : 13 mois
Maximum : 30 ans
Minimum : 1 an
Maximum : 10 ans (max. 12 ans en cas de Prêt rénovation > 50 000 euros)
Montant du crédit Minimum : 7 500 euros Minimum : 1 250 euros
Montant maximal 100 % du/des montant(s) de la facture 130 % du/des montant(s) de la facture/bon(s) de commande pour des crédits allant jusqu'à 50 000 euros
110 % du/des montant(s) de la facture/bon(s) de commande pour des crédits allant jusqu'à 150 000 euros
Nature des frais exposés Achat de terrain/bien immobilier
Nouvelle construction
Rénovation
Rénovation
Économie d'énergie
Taux d'intérêt Fixe ou variable Fixe
Sûretés Hypothèque
Mandat
Promesse d'hypothèque
Cession de salaire
Cession de salaire (obligatoire)
Avantages fiscaux Possibles Aucun
Transfert des fonds Par tranches de minimum 2 500 euros,
sur le compte du client ou du fournisseur, en fonction de l'avancement des travaux et moyennant la production des factures
En une fois sur le compte du client, après la signature des contrats
(moyennant la production d'un bon de commande ou d'une facture)
Délai de paiement Maximum 3 ans Maximum 3 mois
Avantages Intérêt
Flexibilité (crédit souple)
Simplicité/rapidité
Durée et mensualités préétablies
Pas de frais de dossier
Pas d'acte notarié nécessaire
Désavantages Frais de dossier et acte notarié
Visite au notaire nécessaire
Durée de la constitution du dossier
Aucune adaptation possible

Acheter, construire ou rénover : par où commencer ?

Vous envisagez d'acheter un bien, une nouvelle construction ou une habitation entièrement rénovée ?