La banque d'un monde qui change
4 min

Le crédit habitation flexible

Refinancement, raccourcissement ou rallongement de la durée d’emprunt… Voilà quelques-uns des avantages d’une formule flexible.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Pour s’adapter à vos réalités, la banque se veut aussi à vos côtés.

Votre situation personnelle Les aléas de la vie

Payer moins mensuellement ou moins longtemps

Votre situation financière évolue au fil des ans, tout comme la manière dont vous envisagez votre crédit. Si vous êtes encore jeune, vous souhaitez sans doute réduire au maximum vos charges de crédit. Un crédit de longue durée constitue alors une solution intéressante. Après quelques années, votre budget peut supporter une charge de crédit plus élevée ? Vous pouvez raccourcir la durée de votre prêt hypothécaire et ainsi en réduire les frais totaux. À l’inverse, la charge de crédit mensuelle peut parfois devenir trop lourde en cas de perte totale ou partielle de salaire (par exemple). Heureusement, en allongeant de quelques années la durée de votre crédit, vous parviendrez à rétablir facilement l’équilibre de votre budget.

La flexibilité des formules

Si vous optez pour un prêt hypothécaire à taux variable, il est possible, en principe, d’allonger la durée du crédit de cinq ans maximum. En outre, le raccourcissement ou l'allongement de la durée d’emprunt ne donne lieu à aucuns frais ou amendes. Toutefois, quelques règles s’appliquent en cas de raccourcissement de la durée d’un crédit à taux fixe ou variable : après l’adaptation, la durée totale doit être d’au moins dix ans (pour bénéficier des avantages fiscaux). Par ailleurs, la durée restante doit encore correspondre à au moins 25 % de la durée initiale du crédit.

Des fonds supplémentaires Héritage, bonus, donation…

Le remboursement anticipé

Lorsque vous touchez des fonds supplémentaires, à la suite par exemple d’un héritage, d’un bonus ou d’une donation, vous pouvez effectuer un remboursement anticipé de votre prêt hypothécaire. La loi vous donne en effet le droit de rembourser par anticipation tout ou partie de votre crédit habitation. C’est votre cas ? Vous devez adresser un courrier recommandé à la banque au moins dix jours avant le remboursement afin de lui signifier votre intention. Votre conseiller bancaire vous fournira toutes les informations nécessaires pour examiner cette possibilité. Notez que les frais de remboursement anticipé équivalent à trois mois d’intérêts sur la partie remboursée.

Nouveau conjoint

Ce ne sont pas des fonds supplémentaires à proprement parler, mais si votre nouveau conjoint souhaite bâtir quelque chose avec vous, il peut s’ajouter au prêt hypothécaire portant sur le projet que vous financiez seul jusqu’à présent. Mieux vaut prendre contact avec votre conseiller en agence pour étudier attentivement les possibilités qui s’offrent à vous.

Ayant opté pour un prêt hypothécaire à taux variable, j’ai pu l’adapter aisément. Résultat : mes mensualités sont nettement moins élevées à présent !

Maladie, perte de salaire… Une mauvaise passe

La diminution temporaire des paiements

Personne n’est à l’abri d’un revers de fortune : perte d’emploi, accident… Dans certaines circonstances, vous avez la possibilité de ne payer que les intérêts de votre prêt hypothécaire pendant une période bien précise. Au cours de cette période - qui ne peut dépasser six mois - vous ne devez pas rembourser le capital. La durée de l’avance est alors prolongée de la durée de la suspension. Vous pouvez recourir à cette possibilité au maximum deux fois pendant la durée de votre crédit, sous réserve d’acceptation de votre demande. Cette modification est apportée dès l’échéance suivante. Il vous faut introduire une demande à cet effet, au plus tard 15 jours avant ladite échéance. Vous introduisez votre demande trop tard ? La modification prendra effet à l’échéance suivante.

Quelles sont les circonstances prises en compte ?

Ce ne sont pas les moments les plus agréables de la vie, loin de là, mais voici une liste des circonstances donnant droit à un report du remboursement du capital. Vous ne pouvez pas disposer de votre habitation en raison d’un incendie ou d’une inondation. Vous vous trouvez au moins six mois au chômage après votre licenciement. Vous êtes victime d’une invalidité économique ou physiologique d’au moins 67 % en raison d’une maladie ou d’un accident, et ce pendant au minimum six mois. Vous souffrez d’une maladie grave pendant une période d’au moins six mois. Un co-emprunteur décède. Les crédités mariés ou cohabitants légaux conviennent d’une séparation de fait.

Mon crédit est-il suffisamment flexible ?

Refinancement, raccourcissement ou rallongement de la durée d’emprunt… Voilà les avantages d’une formule flexible.