La banque d'un monde qui change
4 min

Le concept Blijf Actief se poursuit sous forme digitale

Durant la crise du coronavirus, Jean-Paul Lefebvre de Blijf Actief a lancé un service digital pour aider les personnes âgées.

Jean-Paul Lefebvre s’est occupé de son épouse, atteinte de sclérose en plaques. Cette expérience l’a poussé à démarrer l’initiative Blijf Actief. Grâce à ce concept, il supervise l’adaptation des logements pour les personnes âgées ou souffrant d’un handicap. Le confinement a mis le projet entre parenthèses mais Jean-Paul a lancé un service digital en parallèle. Il aide maintenant les personnes âgées et leurs familles à rester en contact via des outils en ligne.

La tempête De l’élagage dans les jardins au coach digital

« Avant même le début du confinement, nous avons dû arrêter Blijf Actief. Nos ergothérapeutes se rendent sur place pour analyser quelles adaptations apporter aux maisons. Mais les mutualités leur ont interdit de s’y rendre. Notre groupe cible constituait le groupe à risque par excellence.

Il nous arrive régulièrement de dépanner les gens pour des questions de pensions ou de subventions, mais aussi pour des problèmes avec l’imprimante ou l’élagage du jardin. Pour la plupart des problèmes, il existe une foule de solutions, mais il faut les connaître. C’est de là qu’est né le service digital Blijf Actief Coach.

Les personnes âgées, ou leurs enfants, peuvent souscrire un abonnement et nous leur venons en aide en répondant à toutes les questions possibles. Pour l’instant, notre meilleure formule est celle de la tablette : nous la configurons pour qu’elle soit parfaitement prête à l’emploi. Nous veillons même à ce que la connexion internet fonctionne au moment de la livraison. Les enfants peuvent installer le reste à distance. Les personnes âgées peuvent, par exemple, démarrer un appel vidéo avec leurs enfants d’une simple pression sur un bouton. »

La bouée (de sauvetage) Des échanges proactifs avec la banque

« De manière proactive, j’ai téléphoné à mon contact à la banque. Plutôt logique non, quand le nom de votre association est « Blijf Actief » ? Lode, mon contact, s’est tout de suite montré très compréhensif. Les adaptations de logements étaient à l’arrêt mais les fournisseurs, par exemple, de cages d’ascenseur ou de douches à l’italienne, continuaient leurs livraisons. Ce qui a évidemment généré des problèmes de trésorerie.

C’est pourquoi j’ai contracté un Straight Loan (un prêt à taux d’intérêt court terme). J’ai aussi obtenu un report des financements en cours. Je dois dire que Lode a été très flexible, c’était franchement impeccable.

BNP Paribas Fortis est également partenaire pour le nouveau volet digital de Blijf Actief. Nous sommes devenus un point de référence, une sorte de guide grâce Blijf Actief Coach. Pour les questions en matière de succession, nous obtenons des réponses par l’intermédiaire d’un expert de la banque. »

Notre banque s’est montrée d’emblée très compréhensive.

L’horizon Blijf Actief Coach devient une valeur sûre

« Nous poursuivons bien sûr Blijf Actief Coach, malgré le timide redémarrage des adaptations de logements. Les tablettes, en particulier, sont en plein essor. J’ai pu l’expérimenter personnellement : ma maman était une personne test.

Avec elle, nous avons commencé en douceur. D’une simple pression sur le bouton, elle pouvait m’appeler par vidéo. Depuis lors, nous avons étendu les possibilités : chaque jour, on lui demande via la tablette comment elle va. Elle répond avec un émoji. C’est tout bonnement fantastique, vous ne trouvez pas ? Nous envisageons aussi d’ajouter des jeux auxquels les grands-parents peuvent jouer avec leurs petits-enfants.

Souvent, nous entendons : « Oh, si seulement nous avions connu votre existence plus tôt ». Que voulez-vous, nous n’avons pas de budget publicitaire. Nos clients sont souvent « les enfants de », qui eux-mêmes ne savent pas vers qui se tourner pour obtenir de l’aide. Notre objectif au travers de Blijf Actief Coach est de venir en aide aux gens et de leur éviter toutes sortes de tracasseries. Plutôt que de voir les problèmes, nous souhaitons leur montrer qu’il existe des solutions. »

L’expérience On souffle un peu et puis on agit, rapidement

« Le projet existait déjà mais, avec cette crise, nous l’avons concrétisé en un temps record. Je suis fier de ce que nous avons pu réaliser en si peu de temps. Il en va de même pour la collaboration avec les fournisseurs d’accès à Internet, qui ont rendu la connexion Internet prête à l’emploi.

Si je peux donner un conseil dans le cadre de cette crise : mettez vos soucis de côté, l’espace de quelques instants. Asseyez-vous tranquillement au soleil et prenez de la distance. Souvent, vous verrez les choses sous un autre jour.

Et n’oubliez pas d’être à l’écoute de vos clients, il en ressortira souvent des solutions créatives. Le Blijf Actief Coach est né de leurs questions. Et tentez aussi de penser à l’avenir. Songez aux solutions de type digital, dans l’éventualité d’un deuxième confinement. C’est mon avis. Mais bon, qui suis-je après tout ? »

Consultez tous les services sur